anthropometries
shrouds anthropometries
cosmogonies
traces
fire paintings
fire paintings color
blue monochromes
monochromes
monogolds
monopinks
sponge reliefs
planetary reliefs
sponge sculptures
sculptures
drawings
yves peintures
the void
zones of immaterial…
dimanche
monotone symphony
actions
air architecture

anthropométries
anthropométries suaires
cosmogonies
empreintes
peintures feu
peintures feu couleur
monochromes bleus
monochromes
monogolds
monopinks
reliefs éponges
reliefs planétaires
sculptures éponges
sculptures
dessins
yves peintures
le vide
zones de sensibilité…
dimanche
symphonie monoton
actions
architecture de l'air


newsactualités

documentsdocuments

contact

En novembre 1954, Yves Klein publie Yves Peintures. Cette publication, aujourd’hui introuvable, est réalisée par l’atelier d’impression de Fernando Franco de Sarabia, à Madrid, où Yves Klein enseigne alors le judo. La préface, signée Pascal Claude – son ami Claude Pascal –, est composée de lignes noires en place du texte. Dix planches sont constituées de rectangles unicolores découpés dans du papier collé sur des feuillets libres. Chaque planche indique un lieu différent de création, Madrid, Nice, Tokyo, Paris, Londres.

Dans un manuscrit daté du 13 janvier 1955, Yves Klein écrit : "Hier soir mercredi, nous sommes allés dans un café d’abstraits… des abstraits étaient là. Ils sont facilement reconnaissables parce qu’ils dégagent une atmosphère de tableaux abstraits et puis on voit leurs tableaux dans leurs yeux. Peut-être ai-je des illusions, mais j’ai l’impression de voir tout cela. En tout cas, nous nous sommes assis avec eux… Puis, on en est venu à parler du livre Yves Peintures. Plus tard, comme on insistait pour que je le produise, je suis allé le chercher dans la voiture et l’ai jeté sur la table. Aux premières pages, déjà, les yeux des abstraits changèrent. Leurs yeux s’allumèrent et, dans le fond, apparaissaient de belles et pures couleurs unies."

À partir d’octobre 1955, Klein expose au Club des Solitaires à Paris des monochromes de différentes couleurs (orange, vert, rouge, jaune, bleu, rose), sous le même titre Yves Peintures.

Cet ouvrage constitue le premier geste public de l’artiste Yves Klein.

Yves Peintures, 1954
Planches de papier imprimées et papiers collés
24,5 x 19 cm

Yves Peintures, 1954
Planches de papier imprimées et papiers collés
24,5 x 19 cm

Œuvre dédicacée à Monsieur Oshita

Œuvre dédicacée à sa tante Rose Raymond

Œuvre dédicacée à Hansjörg Gisiger